Cap Ecologie, un nouveau parti dans le paysage politique français

Le Rassemblement Citoyen

Communiqué de presse

Le 7 juillet 2021 – CAP 21 regrette profondément son éviction du pôle écolo et constate que, malheureusement, cette campagne ne commence pas sous les auspices de la bienveillance.

CAP 21 a toujours défendu une vision éthique de la politique, raison pour laquelle il ne peut prendre un engagement dont il ne sait s’il pourra être tenu.

En exigeant des participants de soutenir le candidat sortant de la primaire, EELV a imposé un engagement qui ne figurait pas dans statuts.

La vingtaine d’élus CAP 21 n’y était pas opposée mais voulait que soit garantie la défense des valeurs républicaines et la laïcité. EELV a refusé prétextant que cette demande était diffamatoire et injurieuse.

CAP 21 ne peut qu’en prendre acte mais réitère le fait que le combat pour les valeurs et pour l’universalisme que porte en soi l’écologie est essentiel.

Pour Chantal Cutajar, vice-présidente de CAP 21, « cette mascarade n’est destinée qu’à invalider les parrainages de CAP 21 pour empêcher la candidature de Jean-Marc Governatori ».

Pour gagner, le pôle écolo doit s’ouvrir à des sensibilités beaucoup plus centristes. C’est visiblement ce que refuse EELV refermant ces primaires sur un combat qui sera concentré sur la décroissance et des valeurs d’extrême-gauche, ce que nous ne pouvons que regretter.

Corinne Lepage
Présidente de CAP 21
Co-présidente de CAP ECOLOGIE

27 février 2021, Cap21 et Alliance écologiste indépendante fusionnent pour créer Cap Ecologie 

Vous pouvez nous retrouver sur

capecologie.fr

fb  capecologielactioncitoyenne

twitter @capecologie

Les fondements de Cap 21

Il est vital de rompre avec les vieilles logiques politiques. Cela passe par la promotion d’un rassemblement citoyen et politique d’un genre nouveau, un mouvement qui intègre dans ses rangs la société civile et coopère enfin avec elle. Le temps est venu de mettre la lumière sur le pouvoir qui est le nôtre. Quelle que soit notre génération, notre situation sociale, quelles que soient nos origines, participons aux décisions qui conditionnent notre avenir.

Reprenons notre destin en main !

Le temps est venu de redonner du sens au vivre ensemble. Notre mouvement entend créer une synergie de personnes, de disciplines, de milieux et d’horizons différents. Il veut s’appuyer sur des acteurs du terrain, qui expérimentent déjà le monde de demain à travers leurs initiatives individuelles. Entrepreneurs, industriels, agriculteurs, architectes, éducateurs, médecins, artisans, designers, artistes, spécialistes des NTIC…bon nombre d’entre vous n’avez pas attendu les politiques pour explorer une nouvelle voie, pour associer l’économie à l’écologie, pour réinventer la prospérité et la partager, ou expérimenter le pouvoir citoyen !

Le temps est venu de libérer cette société solidaire que nous voyons émerger. Le temps est venu de rompre avec les conservatismes.

Plus personne ne croit au bienfondé des clivages « gauche, droite, centre ». Aujourd’hui la génération Internet ne réfléchit plus en terme de socialisme ou de capitalisme mais dans la capacité à coopérer.

Nos différences ne doivent pas servir à nous diviser et à nous opposer. Elles sont notre richesse si nous décidons de relever le pari de l’intelligence collective.

Alors, créons, construisons, partageons. Existons ! Le temps est venu de nous retrouver et de combattre pour notre avenir commun.

Avec vous, nous en serons les pionniers.

Corinne Lepage
Présidente de CAP21

Cap 21 est un ovni de la scène politique, un parti qui a déjà 23 ans.
Cap 21 est le parti de l’écologie citoyenne. Nos militants sont présents dans la vie professionnelle et/ou associative sur les terrains de l’écologie surtout mais aussi du social.

Ils sont sur le terrain au quotidien et pour la plupart ne ressortent leur ‘étiquette’ Cap 21 qu’au moment des élections.

C’est un parti qui a su s’affranchir des vieilles idéologies et des anciens clivages pour proposer une vision, un modèle en cohérence avec les défis que nous devons relever collectivement. Un parti citoyen fondé sur la démocratie active et participative, basé sur les principes de l’écolonomie pour inventer la société de demain.

A Cap 21, nous luttons pour que la priorité soit mise sur les 4 axes ci-dessous.

Social
Le défi est de créer d’autres protections, d’autres synergies sociales, d’autres organisations des solidarités.

Citoyen
La crise de défiance à l’égard des pouvoirs constitués, nous impose de nous ré-inventer en mettant les citoyens au centre des préoccupations.

Ecologique
Aucune société, aussi technologiquement avancée soit-elle, ne peut survivre à l’effondrement de l’écosystème sur lequel elle s’appuie.

Economique
Comment concrètement réinventer cette économie originelle qui a pour préalable les questions écologiques et qui s’attache à assurer le bien commun ?

Permettre à la société civile de prendre son destin en main. D’où l’idée d’une coopérative politique rassemblant à égalité politiques et citoyens, qui ne souhaitent pas exercer de mandats, dans un mouvement de la société civile. dans lequel la volonté de participer directement aux décisions qui concernent l’intérêt général l’emporte sur la prise de pouvoir à tout prix.

Proposer des solutions concrètes, d’application immédiate qui ont fait leur preuve et peuvent être généralisées à la société.

Instaurer l’économie et l’organisation du bottom up (du bas vers le haut) et permettre aux rassemblements locaux de proposer cette solution nouvelle à leurs concitoyens.

CAP21, c’est l’union des femmes et d’hommes réunis autour de la volonté commune de construire une société plus juste dans un monde durable et plus sûr

Corinne Lepage